Les problématiques de la recherche sur l'architecture au Japon

Au Japon, la recherche en architecture est menée depuis la fin du XIXe siècle au sein des facultés d’ingénierie où sont formés des ingénieurs et des architectes dans les différents domaines de la construction et de la culture architecturale. La présentation portera principalement sur l’apport des sciences humaines et sociales – notamment l’histoire, l’anthropologie, la philosophie – dans la recherche en architecture. Selon une perspective historique orientée vers les enjeux contemporains tels que la conservation du patrimoine, l’évolution du modèle urbain, ou la construction durable, plusieurs exemples de recherches seront présentés, du premier doctorat en architecture soutenu en 1898, et des premières études urbaines des 1960 à la situation présente.

Benoît Jacquet est maître de conférences à l’École française d’Extrême-Orient, dont il dirige le centre à Kyoto. Il est chercheur invité à l’Université de Kyoto. Après des études d’architecture et de paysage à l’École d’architecture de Paris-la Villette et à l’École des hautes études en sciences sociales, il s’est spécialisé dans l’histoire de l’architecture moderne japonaise, à l’université de Kyoto, puis à l’université de Tokyo.

Il a codirigé les ouvrages From the Things Themselves : Architecture and Phenomenology (2012) ; Vers une modernité architecturale et paysagère. Modèles et savoirs partagés entre le Japon et le monde occidental (2013) et Dispositifs et notions de la spatialité japonaise (2014).