Vieilles de plusieurs décennies les technologies aqueuses (Zn-MnO₂ et autres) font leur retour en version rechargeable : à quoi devons-nous nous attendre ?