La peste comme Deus ex machina en histoire de l'Afrique

Et si l’Afrique, comme le reste du Vieux Monde, avait connu la peste ? La suggestion paraît pertinente ; les arguments, à première vue, convaincants : des publications de plus en plus nombreuses font intervenir la peste de Justinien pour expliquer la fin d’Aksum et la dépopulation du bassin du Congo, la peste noire pour expliquer le déclin des royaumes africains médiévaux. Très en vogue, ces hypothèses reposent pourtant sur une documentation assez faible. Dès lors, il est intéressant de se demander pourquoi elles fonctionnent. Et surtout comment : car tout en s’appuyant sur la maxime séduisante selon laquelle l’Afrique mérite historiographiquement la peste autant que les autres parties du Vieux Monde, ces hypothèses font jouer à la peste en Afrique des rôles historiques qu’elle n’a pas ailleurs. Revenons donc aux faits. Que disent les textes ? Où sont les indices archéologiques ? Y a-t-il vraiment eu dépopulation ? De quel déclin parle-t-on ?