Recherche

  • fr

Pierre CHAMBON a dirigé l'Institut de Génétique et de Biologie Moléculaire et Cellulaire en association avec : CNRS/LGME-INSERM/U.184, Université Louis Pasteur

Thème principal

Étude structurale et fonctionnelle des génomes d'eucaryotes supérieurs. Contrôle de l'expression génétique au cours du développement embryonnaire et de la différenciation normale et pathologique. Relations structure-fonction.

Domaines de recherche

I. Étude des mécanismes moléculaires de la régulation de la transcription chez les eucaryotes

  1. Étude des mécanismes de transcription et de réparation : l'exemple de TFIIH dont les mutations de sous-unités sont à l'origine de maladies génétiques comme le Xeroderma pigmentosum, le syndrome de Cockayne et la Trichothi dystrophie. Relation génotype – phénotype – Mécanismes moléculaires impliqués dans le vieillissement. Responsable : J.M. EGLY.
  2. Analyse génétique et structurale du facteur de transcription TFIID.
    Responsable : I. DAVIDSON.
  3. Initiation et régulation de la transcription, répression/dérépression chromatinienne. Étude structurale et fonctionnelle de TFIID et ses sous-unités. Responsable : L. TORA.
  4. Couplage entre régulation génique et voies de signalisation. Horloge biologique.
    Responsable : P. SASSONE-CORSI.
  5. Cancers : altérations d'expressions géniques et mécanismes de transformation.
    Responsable : B. WASYLYK.
  6. Recherche de nouveaux variants alléliques dans la maladie d'Alzheimer et de Huntington. Responsable : C. STRICKER.

II. Contrôle post-transcriptionnel de l'expression de l'information génétique

Maturation des RNA prémessagers chez les eucaryotes supérieurs : rôle des facteurs d'épissage de type S/R (riches en sérine/arginine) dans les réactions d'épissage alternatives et constitutives. Responsable : J. STEVENIN.

III. Récepteurs nucléaires

  1. Études « structure-fonction » ; cristallographie des récepteurs nucléaires.
    Responsables : P. CHAMBON, H. GRONEMEYER, D. MORAS.
  2. Récepteurs nucléaires et contrôle de la transcription (co-activateurs, co-represseurs, chromatine et machinerie transcriptionnelle).
    Responsables : P. CHAMBON, R. LOSSON, H. GRONEMEYER.
  3. Phosphorylation des récepteurs nucléaires et modulation de leur activité par les autres voies de signalisation. Responsables : P. CHAMBON, C. ROCHETTE-EGLY.
  4. Rôle physiologique des récepteurs nucléaires des rétinoïdes (RARs, RXRs), des œstrogènes et des protéines cytoplasmiques (CRABPs, CRBPs) liant les rétinoides au cours de l'embryogenèse, du développement post-natal et chez l'adulte : mutagenèse conditionnelle des gènes correspondants chez la souris et dans des cellules-cibles en culture. Rôle des récepteurs nucléaires des rétinoides et des protéines cytoplasmiques se liant aux rétinoides au cours de l'embryogenèse de la souris.
    Responsables : P. CHAMBON, D. METZGER, A. KRUST, N. GHYSELINCK, P. DOLLE, M. MARK.
  5. Effet des rétinoides sur la croissance, la différenciation et l'apoptose cellulaire. Mécanismes moléculaires d'action des récepteurs nucléaires. Rôle des coactivateurs et des corépresseurs.
    Responsable : H. GRONEMEYER.
  6. Étude des récepteurs nucléaires orphelins. Rôles dans le métabolisme et le contrôle de la transcription. Études « structure-fonction ».
    Responsable : J. AUWERX.

IV. Récepteurs membranaires

  1. Étude de la fonction des récepteurs à la dopamine dans le système nerveux central et dans l'hypophyse. Interactions récepteur-protéines G et étude de la transduction du signal. Obtention de souris transgéniques et de souris mutantes par recombinaison homologue comme modèles de neuropathologies humaines.
    Responsable : E. BORRELLI.
  2. Sérotonine et morphogenèse embryonnaire : Études complémentaires chez la drosophile et la souris.
    Responsable : L. MAROTEAUX.

V. Embryologie moléculaire des vertébrés

  1. Analyse génétique et moléculaire du développement du cerveau postérieur et de la morphogenèse crânio-faciale des vertébrés : le rôle des gènes Hox.
    Responsable : F. RIJLI.
  2. Développement du système nerveux chez la souris. Étude de la fonction de facteurs de transcription dans la différenciation neuronale et la spécification du phénotype neuronal, dans l'épithélium sensoriel olfactif et le cerveau antérieur. Utilisation de techniques de criblage de gènes, recombinaison homologue, souris transgéniques, transfert de gènes dans des tissus embryonnaires, tri et culture de cellules.
    Responsable : F. GUILLEMOT.
  3. Développement du cerveau chez la souris. Étude de la fonction de facteurs de transcription et facteurs de signalisation dans la régionalisation du cerveau antérieur. Utilisation de techniques de criblage de gènes, recombinaison homologue, mutations tissu- et stade- spécifiques, chimères souris-poulet et cultures d'explants.
    Responsable : S.L. ANG.
  4. Analyse de la fonction de récepteurs d'adhésion (intégrines) chez la souris.
    Responsable : E. GEORGES.
  5. Analyse moléculaire et génétique de l'établissement et de la régionalisation des feuillets embryonnaires chez le poisson zèbre (Danio rerio).
    Responsables : C. THISSE, B. THISSE.
  6. Étude des déterminants de la mise en place du tube neural au cours du développement embryonnaire du poisson zèbre (Danio rerio).
    Responsable : U. STRÄHLE.
  7. Analyses moléculaires et génétiques de la formation du feuillet endo-mésodermique et de malformations squelettiques et oculaires (chez la souris, le poulet, l'homme).
    Responsable : F. PERRIN-SCHMITT.
  8. Hématopoïèse chez la souris.
    Responsables : P. KASTNER, S. CHAN.

VI. Embryologie moléculaire des invertébrés

  1. Différenciation du système nerveux : mécanismes moléculaires et cellulaires.
    Responsable : A. GIANGRANDE.
  2. Contrôle hormonal de l'expression génétique au cours du développement de la drosophile.
    Responsable : G. RICHARDS.
  3. Mécanismes établissant la polarité des cellules épithéliales. Formation des organes et des tissus chez le nématode Caenorhabditis elegans.
    Responsable : M. LABOUESSE.

VII. Biologie moléculaire et cellulaire du cancer du sein

Clonage et caractérisation de gènes impliqués dans l'invasion et la métastase ; étude de la fonction des protéines correspondantes ; développement de modèles transgéniques.
Responsable : M.C. RIO.

VIII. Génétique moléculaire humaine

Génétique moléculaire de maladies neurologiques, notamment liées au chromosome X (retard mental avec X fragile, adrénoleucodystrophie, maladie de Huntington, ataxie de Friedreich, syndrome de Coffin-Lowry, myopathie myotubulaire) mécanismes pathogéniques et modèles animaux. Responsables : J.L. MANDEL, M. KOENIG, A. HANAUER ; cytogénétique moléculaire appliquée au cancer, utilisation de cDNA arrays (puces à ADN) en génétique humaine et en cancérologie : S. DU MANOIR.

IX. Microscopie électronique de macromolécules

Analyse structurale et fonctionnelle de systèmes enzymatiques impliqués dans la réplication et la transcription des gènes eucaryotes.
Responsables : P. OUDET, P. SCHULTZ.