Parallélisme à mémoire partagée : la logique de séparation concurrente