Isma Bennabi- lauréate 2019 du Prix Bettencourt pour les jeunes chercheurs

Prix Bettencourt pour les jeunes chercheurs 2019

Créé en 1990, le Prix pour les jeunes chercheurs est l'une des premières initiatives de la Fondation Bettencourt Schueller. Il est décerné chaque année à 14 jeunes docteurs en sciences ou docteurs en médecine, pour leur permettre de réaliser leur stage post-doctoral dans les meilleurs laboratoires étrangers.

Isma2019-BettPrixWeb

MÉCANIQUE MOLÉCULAIRE DES CHROMOSOMES ET RÉSOLUTION DES CHROMATIDES SŒURS.


Pendant son doctorat, Isma Bennabi a étudié les différentes erreurs qui surviennent lors de la formation des ovocytes, notamment un mauvais alignement ou une mauvaise répartition des chromosomes entre les cellules lors de leur division. En post-doctorat, Isma Bennabi explore les mécanismes reliant cytosquelette et division cellulaire, plus particulièrement la structure et les propriétés biophysiques des chromosomes pendant la mitose. Son approche biophysique combinée à des expériences de biologie fondamentale lui permettra d’évoluer dans un environnement multidisciplinaire pour mieux comprendre les processus fondamentaux de la cellule.

2018 : Doctorat en sciences : « Importance de l'architecture des microtubules et de l'actine pour l'alignement des chromosomes dans l'ovocyte de souris » sous la direction du Dr Marie-Emilie Terret, Centre interdisciplinaire de recherche en biologie, Collège de France, Université Paris Sciences et Lettres, Paris. Ecole doctorale Complexité du Vivant – Spécialité Biologie Cellulaire

« Mon domaine de recherche est la méiose, le processus de division de la cellule qui permet de produire les ovules et spermatozoïdes essentiels pour la reproduction sexuée. Pour comprendre les maladies du développement chez l’enfant, j’ai étudié les différentes erreurs qui peuvent survenir lors de la formation des ovocytes. J’étudie maintenant les mécanismes d’organisation des chromosomes au cours des divisions mitotiques, un processus de division cellulaire commun à toutes les cellules de notre organisme et permettant le renouvellement des tissus ».
En post-doctorat dans le laboratoire du Dr Daniel Gerlich à l’Institute of Molecular Biotechnology (IMBA) de Vienne, Autriche.

Fondation Bettencourt Schueller