Visite virtuelle de la tombe de l'empereur Qianlong

30 novembre 2018

Tombeau de l'Empereur Qianlong

Sinologue et tibétologue, spécialiste du bouddhisme et directrice de recherche au CNRS, Françoise Wang Toutain est directrice scientifique de la bibliothèque des études tibétaines du Collège de France. Elle travaille depuis 15 ans sur la tombe de l’empereur Qianlong, empereur de la dynastie mandchoue qui régna au 18e siècle sur la Chine. 

Le relevé des inscriptions et des illustrations, dont les murs intérieurs et les voûtes de ce monument sont couverts, lui ont permis de montrer que cet empereur, présenté généralement comme confucéen, était en réalité bouddhiste. La disposition intérieure de sa tombe était celle d'un stupa, et les motifs entrelacés sur la paroi et les voûtes de chaque salle relèvent de la symbolique funéraire bouddhiste. 

Les recherches autour de cette tombe ont fait l’objet d'une ANR (2008-2012) en partenariat avec un laboratoire CNRS spécialisé dans la numérisation du patrimoine architectural. Françoise Wang Toutain, avec l’aide de Francesca De Domenico, a engagé en 2017 un projet de modélisation 3D de la tombe, aujourd’hui menacée de délabrement.

Lauréat d’un appel à projets PSL, la modélisation est désormais réalisée et a été sélectionnée pour être présentée en novembre à la conférence de l’innovation technologique de Digital Heritage 2018 à San Francisco. Elle permet d’effectuer une visite virtuelle de la tombe et l’étude des centaines d'inscriptions et de sculptures qui en constituent l’ornement.