05 nov 2018
11:00 - 12:00
Amphithéâtre Marguerite de Navarre, Site Marcelin Berthelot
En libre accès, dans la limite des places disponibles
URL de la vidéo

Résumé

Les années 8 à 10 de Samsu-iluna sont beaucoup mieux connues que les sept premières années de son règne en raison des événements qui se déroulèrent alors : pendant deux ans se succédèrent des révoltes et invasions dans le sud, l'est et l'ouest de son royaume. Le point de départ est un constat simple : l'arrêt de l'emploi des noms d'années de Samsu-iluna dans un certain nombre de villes dans le courant de l'année 8 et l'apparition de noms d'années de rois locaux, comme celui de Rim-Sin [II] à Ur, Larsa etc., ou de Rim-Anum à Uruk. Deux inscriptions postérieures de Samsu-iluna rappellent les événements.

Pourquoi des usurpateurs réussirent-ils à prendre le pouvoir dans les villes du Sud ? Manifestement, la venue de Samsu-iluna à Ur, trois ans auparavant, n'avait pas suffi à apaiser la rancœur des habitants de l'ancien royaume de Larsa : ils semblent avoir eu le sentiment qu'ils étaient exploités par le Nord et avoir voulu reprendre leur indépendance. Uruk a rétabli la sienne en portant Rim-Anum sur le trône, tandis que Rim-Sin II devenait roi de Larsa, englobant l'ancien royaume d'Isin. Les sources d'Uruk proviennent d'un seul site, le palais fondé par Sin-kašid, où ont été découvertes plus de 300 tablettes provenant des archives de la « maison des prisonniers de guerre » (bît asîrî). Cette institution se chargeait des captifs dans l'intervalle entre leur arrivée à Uruk et leur redistribution à des temples ou à des dignitaires, pourvoyant notamment à leur alimentation. Les textes de distributions de farine ont le grand intérêt de mentionner les bénéficiaires en fonction de leur origine géographique, à l'intérieur ou à l'extérieur du royaume. On voit ainsi que Rim-Anum avait réussi à reconstituer le royaume d'Uruk tel qu'il existait avant son annexion par Rim-Sin I ; une vieille querelle frontalière avec Larsa semble d'ailleurs avoir resurgi. On constate également que Dagan-ma-ilum, chef des gens de Kazallu et du Mutiabal, fit alliance avec Rim-Anum.