« Rien ne m'est plus »