Le temps de Marcel Proust est le temps des géologues