Table ronde 2 : Les objets comme diasporas