Chaire Génétique et physiologie cellulaire

Présentation

Le cours s’est intéressé aux acquis de la connaissance portant sur le traitement des différentes composantes des messages acoustiques (voix et musique incluses) par le système sensoriel auditif : comment ce système extrait et code les paramètres physiques des sons et leurs régularités statistiques, localise les sources sonores et forme un percept des objets sonores qui peut être inclus dans une représentation multisensorielle de la scène auditive et générer un comportement. Les vingt dernières années ont été marquées par la découverte des mécanismes moléculaires qui sous-tendent le fonctionnement du système auditif, pour l’essentiel ceux des cellules sensorielles et de leurs neurones associés. Fondé sur une approche génétique, ce déchiffrage a permis l’élaboration d’une vision intégrative des données physiques, physiologiques et moléculaires. La physiopathologie des atteintes de l’audition, d’origine héréditaire ou environnementale et principalement liée au bruit, documentée conjointement, a ouvert la voie à la recherche de thérapies curatives. Deux axes de recherche complémentaires ont été explorés dans ce cours : comment « réparer » l’organe sensoriel auditif, et comment solliciter la plasticité cérébrale pour permettre le succès de cette réparation.