Être ou ne pas être un pathogène, telle est la question