Homogénéisation elliptique avec défauts : preuve revisitée et nouveaux résultats