Infamie et citoyenneté à Rome : réflexions sur la République aristocratique 1/2