Penser le monde au XVIIᵉ siècle : une histoire imparfaite