du
 → 

Depuis l’Antiquité, les villes n’ont cessé d’échanger leurs formes, dans un mouvement incessant qui a vu les dispositifs de Rome, de Venise, de Londres ou de Paris migrer vers d’autres continents. Ces translations sont étudiées alternativement dans les villes qui en sont la source et dans celles qui en sont le réceptacle. L’histoire suggérée se confond avec celle de la circulation des rues, places et bâtiments, que les concepts de la théorie littéraires et des mathématiques, ainsi que certaines techniques artistiques, permettent d’interpréter.