18 Mar 2019
17:00 - 18:00
Amphithéâtre Maurice Halbwachs, Site Marcelin Berthelot
En libre accès, dans la limite des places disponibles
URL de la vidéo

Résumé

La première épidémie connue liée au virus Ebola remonte à 1976. Elle survient à une époque où l’on pensait les maladies infectieuses vaincues, au moins dans les pays industrialisés, grâce aux progrès de l’hygiène, aux antibiotiques et aux vaccins. Ebola, puis le Sida quelques années plus tard, nous montrent que l’on n’en a pas fini avec les maladies infectieuses : ainsi naît le concept des maladies émergentes. La maladie liée au virus Ebola est particulièrement effrayante, du fait de ses manifestations cliniques à type de fièvre hémorragique et du taux de mortalité très élevé qui lui est associé. De plus, les personnels soignants sont très exposés au risque de contracter la maladie.

L’investigation de la première épidémie de Yambuku au Zaïre sera fructueuse : le virus sera pour la première fois identifié ; l’évolution clinique de la maladie et le rôle des injections et des contacts interpersonnels dans la transmission du virus seront décrits ; les mesures de contrôle associant surveillance, isolement et quarantaine seront mises en place, ainsi que l’utilisation d’équipement protecteur, la décontamination des surfaces infectées et la gestion des cadavres. Enfin, les premières transfusions de plasma de convalescents seront testées. Plus de 20 épidémies ont eu lieu depuis, toutes en Afrique centrale, sauf une en Afrique de l’Ouest (2014-2015), la plus importante, avec plus de 25 000 cas et 11 500décès. Les connaissances cliniques et épidémiologiques sur la maladie se précisent.

Cycle associé