17 fév 2023
11:00 - 12:00
Amphithéâtre Guillaume Budé, Site Marcelin Berthelot
En libre accès, dans la limite des places disponibles

Intervenant(s)

Tamsir Ndiaye, ex-directeur général de plusieurs sociétés d’exploitation de barrages et centrales hydroélectriques de l’OMVS

Résumé

L’Organisation de la mise en valeur du fleuve Sénégal (OMVS) est un cas unique en bien des aspects. L’organisation a permis aux États parties de mettre en commun leurs moyens financiers et humains pour investir dans la construction de grandes infrastructures d’aménagement pour valoriser au mieux tout le potentiel que peut leur offrir le cours d’eau qu’ils partagent. La présentation permettra de souligner la manière dont des barrages peuvent être au cœur d’une coopération solidaire entre les États parties, en permettant une répartition des utilisations et des bénéfices de la coopération entre les parties concernées.

Tamsir Ndiaye

Tamsir Ndiaye

Tamsir Ndiaye est ingénieur de conception, option géologie, et il est titulaire d'un diplôme de 3e cycle en sciences de l'environnement. Il a été :

  • Coordonnateur national du Sénégal du Projet régional de l'OUA pour l'aménagement du massif du Fouta-Djallon ;
  • Membre associé de l'équipe du Projet World Water Assessment Programme de l'UNESCO ;
  • Expert en planification et développement participatif au PUNUD pour faciliter la mise en œuvre des conventions de Rio 1992 ;
  • Chargé de programme à la GTZ (Coopération technique allemande) pour la gestion des ressources naturelles et de l'environnement ;
  • Ex-directeur de l'environnement et du développement durable de l'OMVS ;
  • Ex-directeur général de la SOGED/OMVS ;
  • Ex-directeur général de la SOGEM/OMVS.

Par ailleurs, il a été pendant plusieurs années membre du bureau de liaison du RIOB (Réseau international des organismes de bassin), coordonnateur du Secrétariat technique permanent du RAOB (Réseau africain des organismes de bassin), représentant de l'OMVS et du RAOB au Conseil mondial de l'eau. Il est également administrateur et trésorier de l'association Les Initiatives pour l'Avenir des Grands Fleuves, présidée par Erik Orsena. Enfin, depuis qu'il a quitté l'OMVS en février 2022, il est devenu le directeur des projets durables de la société Panafrican Green Energy.