Dans de nombreux pays, des chercheurs et des artistes ne peuvent exercer librement leur profession et sont contraints à l’exil.

Voilà pourquoi, depuis 2017, le programme PAUSE les soutient afin qu’ils puissent poursuivre leurs travaux.

Par le biais de financements incitatifs, nous permettons l’accueil de scientifiques et d’artistes en exil dans des établissements d’enseignement supérieur et/ou de recherche et des institutions culturelles en France. Nous les assistons également dans leurs démarches et accompagnons leur insertion professionnelle.

Ces chercheurs et ces artistes font face à des situations dramatiques qui nécessitent notre mobilisation.

En choisissant de leur venir en aide, nous préservons un savoir et des recherches pouvant bénéficier à tous.