Présentation

Le 1er janvier 2014, le Centre national de la recherche scientifique, l’École normale supérieure de Paris et le Collège de France s’unissent pour créer une nouvelle unité de recherche : « La République des savoirs : Lettres, sciences, philosophie » (USR, aujourd’hui UAR 3608). L’unité comprend des chercheurs en littérature, histoire et philosophie des sciences et des arts, ainsi qu’en philosophie, qui sont regroupés en six équipes autour de l’étude et de la transmission des œuvres et des courants de pensée constitutifs de l’histoire intellectuelle de l’Europe, sur une période historique qui s’étend de la fin du Moyen Âge au contemporain. Les six équipes ont permis de constituer trois pôles, en interaction les uns avec les autres : un pôle Lettres (Respublica literaria et CRRLPM) ; un pôle Sciences (Centre Cavaillès et Mathesis) ; un pôle Philosophie (Philosophie morale et normative et CIEPFC/PhilOfr). De 2014 à 2019, l’unité a été dirigée par Antoine Compagnon, auquel succède Sophie Roux.

Quelques exemples de projets de recherche communs concernent les controverses scientifiques et littéraires à l’âge classique et contemporain, l’ornement à la même période, l’Europe intellectuelle et scientifique et la Première Guerre mondiale. Les questions touchant au vivant requièrent tout particulièrement l’approche transdisciplinaire de l’UAR, tout comme l’étude du bouleversement des connaissances lié à la transformation des sciences biologiques ces soixante dernières années, les relations entre médecine et sciences humaines. Ou encore l’étude des catégories morales, autour de problématiques comme celles de la guerre et de la paix, de l’humanisme, des normes morales, des problèmes relatifs à l’éthique et à la politique du vivant aujourd’hui, du rôle qu’y jouent l’esthétique, l’écriture, la littérature.

Le programme de recherche La République des savoirs élargit les ambitions de l’association créée en 2008 par Marc Fumaroli, Respublica literaria, actuel nom de l’une des six équipes de l’UAR, qui abrite notamment le programme de recherche « Passage des disciplines : histoire globale du Collège de France, XIXe et XXe siècles », dirigé par Antoine Compagnon, en collaboration avec Céline Surprenant.

Contact

Céline Surprenant