Médecine expérimentale

Fondée par Claude Bernard au xixe siècle, la médecine expérimentale a orienté de façon décisive la recherche médicale et surtout la biologie moderne. C’est grâce à elle qu’a été mis en relief entre autres le rôle du système immunitaire, c’est-à-dire des moyens de défense développés par l’organisme contre les microbes.

Situés au croisement de la génétique, de l’immunologie et de la pédiatrie, les travaux d’Alain Fischer consistent à identifier les bases génétiques et moléculaires de maladies rares, les déficits immunitaires héréditaires (DIH), provoquant une vulnérabilité infectieuse, des maladies auto‐inflammatoires, auto-immunes et parfois des cancers.