Polis et justice, C'est la faute à Montesquieu