Dieu au Collège de France

18 juin 2021

Colloque organisé par les professeurs Antoine Compagnon, chaire Littérature française moderne et contemporaine : histoire, critique, théorie (2005-2020), et Thomas Römer, chaire Milieux bibliques, dans le cadre du programme « Passage des disciplines ».

Les 22 et 23 juin, de 9 h à 18 h, amphithéâtre Marguerite de Navarre.

Entrée libre sans inscription dans la limite des places disponibles (accueil du public en demi-jauge).

Colloque Compagnon-Römer juin 2021

Le Journal, 8 mai 1909, le lendemain de la leçon inaugurale d’Alfred Loisy, professeur d’Histoire des religions (1909-1932). © Retronews

Ce colloque est le cinquième de la série des colloques organisés dans le cadre du programme « Passage des disciplines ». Les colloques précédents ont examiné les réceptions négatives ou positives, au Collège de France et au-delà, de certains « fondateurs de discursivité », Freud (2016), Darwin (2017), Einstein (2018) et Durkheim (2019). Ce colloque-ci voudrait étudier la manière dont les religions ont pu jouer un rôle dans l’établissement, sur son administration, sur le renouvellement des chaires, tant du point de vue de l’évolution des disciplines que du choix des candidats. Cela ne concerne pas seulement les lignées de chaires liées à l’histoire des religions, enseignée en dehors de toute confession, mais aussi celles qui ont suscité des débats parfois durs, notamment à l’époque de la séparation des Églises et de l’État, dans diverses disciplines, et pour des raisons scientifiques et/ou politiques, par exemple la succession de Jules Oppert, professeur de Philologie et archéologie assyrienne (1874-1905), analysée par Dominique Charpin lors de la journée d’étude sur les 150 ans de l’EPHE : Vincent Scheil obtint la majorité des voix à l’assemblée, mais il ne fut pas nommé à la suite d’une intervention du ministre, car il était dominicain.

Ce sera l’occasion d’observer les interventions de la tutelle dans le renouvellement des chaires, interventions qui ont pu accélérer la modernisation des matières enseignées, et d’éclairer l’histoire institutionnelle du Collège dans le contexte de l’enseignement supérieur aux XIXe et XXe siècles. Notre colloque se concentrera sur les XIXe et XXe siècles après avoir rappelé le lien entre les études bibliques et la fondation du Collège.