Biographie

Daniel Lincot, né en 1954, est chercheur au CNRS et acteur des recherches dans le domaine de l’énergie solaire photovoltaïque depuis 1978, où il a contribué à des avancées significatives. Sa spécialité est l’interface entre la chimie, les matériaux et le photovoltaïque. Il est auteur de plus de 300 publications et de 22 brevets. Il a mené des activités d’enseignement, en particulier à Chimie Paristech et dans diverses universités et écoles. Après des études à l’ESPCI, il entre au CNRS à Chimie Paristech en 1980 où il se consacre à la photoélectrochimie des semi-conducteurs, puis à l’élaboration de couches minces pour les applications photovoltaïques. Celle-ci conduira à la création avec EDF de l’Institut de recherche et de développement sur l’énergie photovoltaïque (IRDEP 2005-2018) dont sera issue la start up Nexcis (2009-2015). En 2013, il participe à la création de l’Institut photovoltaïque d’Île-de-France (IPVF) dont il sera directeur scientifique jusqu’en juillet 2019. Son activité a été reconnue par plusieurs prix et distinctions dont la médaille d’argent du CNRS en 2004, le prix Pierre Süe de la Société chimique de France (2015), et le prix Ivan Peychès de l’Académie des sciences (2020). Il participe au débat public sur la question des énergies renouvelables et intervient dans le développement des initiatives citoyennes sur la transition énergétique.