Assimilation/intégration : les modèles anglo-saxons