Utilisation des méthodes formelles pour la sécurisation de systèmes complexes : une avancée industrielle