Introduction : entre outrages et paysages