Brève historiographie du « sacré »