Sémantiques mécanisées : quand la machine raisonne sur ses langages