Qu'est-ce qu'un monde où l'on ne peut plus se fier à la parole d'autrui ? Politique, commerciale ou scientifique — plus la valeur de la parole se dégrade, plus nous peinons à « faire société ». Pour surmonter ce discrédit et lutter contre les violences qu'il engendre, il faut retrouver dans la cité les conditions du parler vrai.
Une pièce de doctrine d'Alain Supiot.

Supiot A., Le Crédit de la parole, « Le visiteur. Revue critique d’architecture », n° 27, avril 2022, bilingual edition, p. 7-18.