13 Mar 2023
11:00 - 12:00
Amphithéâtre Guillaume Budé, Site Marcelin Berthelot
En libre accès, dans la limite des places disponibles

Quasiment absent dans l’historiographie officielle, le souvenir des femmes est préservé par des biographies individuelles ainsi que dans les pratiques religieuses et dans le folklore. Le cours analyse les miettes d’histoire (jusqu’au Xe siècle) recueillies à partir de ces différentes sources et montre comment elles sont reprises, reconstruites, recréées dans différents contextes postérieurs. J’évoquerai en particulier la religion des Mères (đạo Mẫu), un culte de déesses-mères depuis les temps les plus reculés qui, intégrant des éléments exogènes comme le taoïsme ou le chamanisme et des éléments endogènes provenant de l’histoire vietnamienne et de différentes cultures ethniques au Việt Nam a constitué une symbiose originale toujours en cours de réinvention aujourd’hui. Je rendrai compte en même temps des recherches et réflexions récentes au Việt Nam sur le legs du passé millénaire ainsi que sur les pratiques préservées ou réinventées du culte de la fertilité (tín ngưỡng phồn thực). J’en analyserai les significations et les impacts ambivalents sur les relations homme-femme.