du
 → 

Engagée dans le cadre des enseignements de l’année 2020-2021, la réflexion sur la norme grecque et l’autorité en matière religieuse se poursuivra en cette année 2021-2022, toujours dans la lignée d’une étude du lexique attentive aux nuances et à l’évolution de l’emploi des mots, de la période archaïque à la période classique (eunomia, nomos, isonomia, hosiē et eusebeia). L’arrière-plan de cette investigation lexicale est une interrogation sur la place des dieux dans la structuration des normes au sein des poleis, avant que ne s’impose le « règne de la loi » tel qu’en témoigne un penseur comme Aristote.

C’est enfin par le biais des prescriptions épigraphiques en matière rituelle aux périodes classique et hellénistique que l’on tentera de mieux comprendre la portée de « la norme » ou « des normes » dans la pratique de ceux et celles qui honoraient les divinités dans leurs multiples sanctuaires, ainsi que les interventions des différentes autorités susceptibles d’en assurer l’application.

Éphorie des antiquités de Larisa
Éphorie des antiquités de Larisa © Ministère de la Culture et des Sports, Grèce.

 

Programme