10 fév 2023
11:00 - 12:00
Amphithéâtre Guillaume Budé, Site Marcelin Berthelot
En libre accès, dans la limite des places disponibles

Intervenant(s)

Pedro Arrojo-Agudo, rapporteur spécial sur les droits de l’homme à l’eau potable et à l’assainissement du Conseil des droits de l'homme des Nations unies

Résumé

Bien que l’eau soit essentielle à la vie, elle est souvent considérée comme un bien économique qui doit être géré selon la logique du marché. Cette marchandisation de l’eau est porteuse de risques et d’impacts sur le respect des droits de l’homme à l’eau potable et à l’assainissement. Des stratégies fondées sur les droits de l’homme, sur la participation et sur la protection des écosystèmes doivent être poursuivies pour faire face à ces écueils.