Présentation de la chaire

La chaire Chimie des processus biologiques développe des recherches à l’interface de la chimie et de la biologie, à la base de son enseignement. Il s’agit, en particulier, d’étudier la structure et le mécanisme de systèmes enzymatiques complexes impliqués dans des voies métaboliques et biosynthétiques, comme la modification des ARNs ou la biosynthèse de l’ubiquinone, ainsi que des métalloenzymes du métabolisme bioénergétique comme les hydrogénases, qui catalysent la réduction de l’eau en hydrogène. Les questions de la catalyse pour le stockage d’énergie, relevant du domaine de la photosynthèse artificielle, sont traitées par des approches multiples en chimie de synthèse, en électrochimie et en photochimie, qui combinent chimie moléculaire bioinspirée, chimie du solide et chimie hybride (qui associe des composants moléculaires à des solides organiques-inorganiques). De nouveaux catalyseurs sont ainsi mis au point aussi bien pour l’oxydation de l’eau (catalyseurs pour l’anode des électrolyseurs), la réduction (catalyseurs pour la cathode des électrolyseurs) des protons en hydrogène et du dioxyde de carbone en composés organiques d’intérêt économique, notamment les hydrocarbures comme l’éthylène ou les alcools comme l’éthanol.