Biographie

Né en 1938 près de Londres et de la Tamise, Michael Edwards fait ses études dans une grammar school fondée par Élisabeth Ire et à l'université de Cambridge, où il publie ses premiers poèmes et ses premiers articles.

Après une thèse sur Racine et quatre années passées en France (1961-1965), il enseigne dans deux universités nouvelles : Warwick, département de français (1965-1973), Essex, département de littérature (où il succède à Robert Lowell, 1973-1987), et Warwick de nouveau, département d'anglais (1987-2002).

Rencontres avec des poètes anglais (Tomlinson, Davie, Gascoyne, Hill…) et français (Bonnefoy, Jaccottet, Deguy, Roubaud, Clancier, Char, Jabès…).

Dans la revue Prospice, qu'il fonde en 1973, et dans le Times Literary Supplement, il s'efforce de créer des passerelles entre les poésies française et anglaise. Ayant épousé une Française et choisi d'écrire pour l'essentiel en français, il passe sa vie entre la France et l'Angleterre, et acquiert la nationalité française.

Il donne des conférences en France depuis 1962, dans de nombreuses universités, au CNRS, au Collège de France (1990). Il parle régulièrement à des colloques, en particulier ceux de l'Institut Collégial Européen (entre 1986 et 1997) et ceux de la Fondation Hugot animés par Yves Bonnefoy (1991-2006).

Il est professeur associé à Paris XII (1989-1990), professeur invité au Collège de France (1997), professeur invité à l'École normale supérieure, rue d'Ulm (1998) et professeur associé au Collège de France en tant que titulaire de la Chaire européenne (2000-2001), avant d'être élu en 2002, grâce à Yves Bonnefoy, Michel Zink et Marc Fumaroli, à une chaire d'Étude de la création littéraire en langue anglaise.

Bibliographie sélective

Dernières parutions

  • Dialogues singuliers sur la langue française

    Edwards M., Dialogues singuliers sur la langue française, Paris, Éditions PUF, 2016, 209 p.

  • L'infiniment proche

    Edwards M., L'infiniment proche, Clichy, Éditions de Corlevour, 2016, 112 p.

  • Bible et poésie

    Edwards M., Bible et poésie, Paris, Éditions de Fallois, 2016, 176 p.

  • Discours de réception de M. Michael Edwards à l'Académie française et réponse de M. Frédéric Vitoux

    Edwards M. et Vitoux F., Discours de réception de M. Michael Edwards à l'Académie française et réponse de M. Frédéric Vitoux, Éditions de Fallois, 128 p.

  • Le Génie de la poésie anglaise

    Edwards M., Le Génie de la poésie anglaise, Éditions Les Belles Lettres, coll. « Essais », 2014, 352 p.

  • Le Rire de Molière

    Edwards M., Le Rire de Molière, Paris, Éditions de Fallois, 2012.

  • Le Bonheur d’être ici

    Edwards M., Le Bonheur d’être ici, Paris, Éditions Fayard, 2011.

  • L’étrangèreté

    Edwards M., L’étrangèreté [CD]Paris, Gallimard/Collège de France, coll. « À voix Haute », 2010.

  • Shakespeare : Le poète au théâtre

    Edwards M., Shakespeare : Le poète au théâtre, Paris, Fayard, 2009.

  • À la racine du feu

    Edwards M., À la racine du feu. Choix de poèmes (1972-1985), traduits et présentés par Anne Mounic, fusains de Catherine Day, édition bilingue, Caractères, 2009, 2012 p.