Présentation

Jean-Louis Cohen est architecte et historien. Docteur en histoire de l'art et habilité par l'EHESS, Jean-Louis Cohen a dirigé le programme de recherche architecturale du ministère de l'Équipement (1979-1983), avant d'occuper une chaire de recherche à l'École d'architecture Paris-Villemin (1983-1996), puis la chaire Histoire des villes à l'Institut français d'urbanisme de l'université de Paris-VIII (1996-2005). En 1994, il a été nommé Sheldon H. Solow Professor in the History of Architecture à l'Institute of Fine Arts de New York University. Le ministère de la Culture lui a confié en 1997 la création de la Cité de l'architecture et du patrimoine, où il a dirigé l'Institut français d'architecture et le Musée des monuments français jusqu'en 2003. Il a été professeur invité du Collège de France de 2014 à 2021.

Son activité de recherche a été centrée sur l’architecture et l’urbanisme du XXe siècle. Il a étudié les cultures architecturales de la Russie et de l’Allemagne, les situations coloniales du Maroc et de l’Algérie, l’architecture pendant la Seconde Guerre mondiale, et s’est consacré à l’interprétation de l’œuvre de Le Corbusier et de l’histoire de l’urbanisme à Paris. Une question centrale dans ses travaux est celle des transferts culturels dans l’architecture et le paysage urbain, abordée au travers des relations entre l’Italie, l’Allemagne et la France, et de façon récurrente au travers des interactions entre la Russie et l’Occident.

Parmi ses quelque quarante ouvrages publiés figurent Frank Gehry. Catalogue Raisonné of the Drawings. Vol. 1, 1954-1978 (2020) ; Construire un nouveau Nouveau Monde, l’amerikanizm dans l’architecture russe (2020) ; Le Corbusier : an Atlas of Modern Landscapes (2013) ; Interférences / Interferenzen : architecture, Allemagne, France 1800-2000 (2013, avec Hartmut Frank) ; L’architecture au futur depuis 1889 (2012) ; Architecture en uniforme (2011) ; Casablanca, mythes et figures d'une aventure urbaine (1998, avec Monique Eleb).

Il a conçu nombre d’expositions, dont Le Corbusier, an Atlas of Modern Landscapes au MoMA de New York (2013) ; Scènes de la vie future, Architecture en uniforme et Construire un nouveau Nouveau Monde, au Centre canadien d’architecture de Montréal (1995, 2011 et 2019) ; Interférences, au MAMC de Strasbourg (2013) et Une architecture de l’engagement : l’AUA (1960-1985), à la Cité de l’architecture et du patrimoine (2016). En 2014, il a été commissaire du pavillon de la France à la Biennale d’architecture de Venise.