Histoire croisée du Collège de France et de la Bibliothèque nationale de France

2 juin 2021

Journée d'étude, le 14 juin 2021 de 9 h 30 à 17 h 30, salle 2

Histoire croisée du CDF et de la BNF Juin 2021

Journée d'étude organisée dans le cadre de « Passage des disciplines : histoire globale du Collège de France, XIXe -XXe siècle » par le Pr Antoine Compagnon, Littérature française moderne et contemporaine : histoire, critique, théorie et le Comité d'histoire de la Bibliothèque nationale de France.

Les rencontres sont nombreuses entre le Collège de France et la Bibliothèque nationale de France, dès les projets de François Ier et de ses successeurs au XVIe siècle, puis aux étapes ultérieures du développement des deux établissements. L’objectif de la journée d’étude est de lancer une recherche approfondie sur le rôle des professeurs dans la constitution des collections, et réciproquement, sur celui des collections dans l’évolution des disciplines, entre autres croisements. Des professeurs du Collège de France ont été attachés à la Bibliothèque nationale à divers moments de son histoire en tant que conservateurs à la Bibliothèque nationale ou dans l’un de ses départements, ou servi comme administrateurs. Ils ont contribué, entre autres responsabilités, au catalogage des collections, jusqu’à l’époque moderne, où Emmanuel Le Roy Ladurie, professeur d’Histoire de la civilisation moderne au Collège de France de 1983 à 1999, et administrateur général de la Bibliothèque nationale de 1987 à 1994, a œuvré pour l’informatisation du catalogue.

Des intervenants rattachés au Collège de France, à la Bibliothèque nationale de France, ou aux Archives nationales, prendront la parole au cours des six séances de la journée. Les deux premières viseront à délimiter le champ de la recherche et à présenter les ressources documentaires relatives à chaque établissement. Deux autres séances se pencheront sur les textes réglementaires des deux établissements sous le Second Empire et sur l’image du Collège et de la Bibliothèque nationale dans la presse au cours de la même période. Les intervenants des deux autres séances étudieront des collections particulières, celle d’hébreu, puis la constitution du fonds papyrologique en relation à la naissance de la papyrologie.

Entrée libre sans inscription dans la limite des places disponibles (accueil du public en demi-jauge).