Sur l'équation fonctionnelle des fonctions L automorphes