Le prix Paoletti 2021 est attribué à Hervé Turlier

19 novembre 2021

Hervé Turlier

Après une thèse sur la physique de la division cellulaire et les fluctuations d’un globule rouge, obtenue à l’Institut Curie sous la direction de Jean-François Joanny et Jacques Prost, Hervé Turlier réalise un postdoctorat au Laboratoire européen de biologie moléculaire, en Allemagne, sur les lois physiques qui déterminent la forme d’un embryon de souris précoce. En 2017, il crée au Centre interdisciplinaire de recherche en biologie, hébergé au Collège de France, une nouvelle équipe Physique multi-échelle de la morphogenèse et obtient un financement européen ERC en 2020 pour rétroconcevoir un embryon virtuel à partir de données de microscopie, en combinant modélisation biophysique et intelligence artificielle.

Le prix Paoletti 2021, remis par le CNRS, vient récompenser la qualité de ses travaux à l’interface entre la biologie et la physique ainsi que l’ambitieux projet de recherche de son équipe, qui vise à comprendre les principes d’organisation et de communication des cellules dans un embryon aux toutes premières étapes de son développement. Cette recherche fortement interdisciplinaire est avant tout fondamentale, mais pourrait avoir des retombées en médecine reproductive et régénérative.

Simulation tridimensionelle d'un embryon

© Nicolas Ecker & Hervé Turlier
Simulation tridimensionelle d’un embryon de 50 cellules

Simulation tridimensionnelle division cellulaire

© Hudson Borja da Rocha & Hervé Turlier
Simulation tridimensionnelle du processus de division cellulaire

Image tridimensionelle microscopie embryon

©Matthieu Perez & Hervé Turlier
Image tridimensionelle de microscopie d’un embryon et forme digitalisée correspondante