Ralitsa Todorova - lauréate du Prix Jeunes Talents L'Oréal-Unesco pour les femmes et la science 2020

Ralitsa Todorova reçoit le prix Jeunes Talents L'Oréal-Unesco pour les femmes et la science 2020

Comme le précise la Fondation L'Oréal dans sa présentation de la promotion 2020 : « le prix Jeunes Talents récompense des chercheuses dont les travaux contribuent à bâtir un monde meilleur, durable, plus résilient, plus inclusif. Cette édition 2020 distingue 35 jeunes talents sélectionnés par un jury d'excellence parmi 700 candidatures. Originaires du monde entier, menant leurs recherches en France métropolitaine ou dans les Outre-Mer, ces doctorantes ou post-doctorantes sont engagées dans des champs aussi variés que la médecine, l'astronomie, la physique ou l'informatique. Toutes remarquables par l'excellence de leur parcours, elles représentent chacune un espoir pour notre avenir commun. Beaucoup d'entre elles ont été confrontées au long de leur cursus à des différences de traitement avec leurs homologues masculins. Aujourd'hui, elles souhaitent contribuer à promouvoir la science auprès des plus jeunes et des générations futures. Puissent-elles, en tant que role models, permettre de mettre fin à l'autocensure et au manque de confiance des femmes dans les carrières scientifiques. Puissent-elles contribuer à renforcer la représentation de femmes audacieuses en science. »

Ralitsa TODOROVA copie

Comprendre comment naissent les souvenirs
Ralitsa Todorova est née à Sofia, en Bulgarie, et c’est à travers l’Europe qu’elle se forme sur le fonctionnement cérébral, un sujet qui la passionne dès ses études secondaires, alors qu’elle découvre un article sur le développement d’un bras prothétique contrôlé par le cerveau.
Ralitsa Todorova obtient sa licence en neurobiologie à Édimbourg, effectue un échange à Uppsala, en Suède, puis entre à l’École de neurosciences de Paris en 2013 pour un master de recherche en sciences cognitives.
Elle rejoint alors l’équipe de Michaël Zugaro, au Collège de France, et réalise une thèse sur la consolidation de la mémoire. Ce processus de renforcement et de transformation des expériences en souvenirs a lieu pendant le sommeil. Sans interférences avec le monde « extérieur », les régions cérébrales communiquent entre elles et réactivent les traces mnésiques pour réviser et réévaluer les souvenirs. Cette consolidation mémorielle suppose une interaction très fine avec les rythmes cérébraux de sommeil. Le travail de Ralitsa Todorova apporte des éclairages et des analyses toujours plus fines sur ce mécanisme éminemment complexe, capital autant pour des problématiques de santé humaine que de cognition et d’apprentissage.
La chercheuse, également sportive et passionnée de floorball et d’escalade, est convaincue que la collaboration et l’intelligence collective sont le moteur du progrès. Fervente adepte du travail collaboratif, elle considère que la représentation des femmes au sein des milieux scientifiques est une condition sine qua non de la richesse des idées et de la diversité des perspectives employées.