Jean-Marie Tarascon, chimiste, reçoit la médaille d'or 2022 du CNRS

7 juillet 2022

Jean-Marie Tarascon

Crédit photo : © Frédérique PLAS / CSE / CNRS Photothèque

Créée en 1954, la médaille d'or du CNRS est l’une des plus prestigieuses récompenses scientifiques françaises. Elle distingue cette année le chimiste Jean-Marie Tarascon, professeur du Collège de France, pour ses travaux pionniers dans la compréhension et la découverte de nouveaux concepts réactionnels liés au lithium, la synthèse de nouveaux matériaux d’électrodes et d’électrolytes pour batteries, et la conception de batteries inédites.

Jean-Marie Tarascon travaille depuis plus de 25 ans dans des laboratoires associés au CNRS. La médaille d’or du CNRS ainsi qu’une dotation de 50 000 euros de la part de la Fondation CNRS lui seront remises le 14 décembre 2022 lors d’une cérémonie à Paris.

Né en 1953 à Marmande dans le Lot-et-Garonne, Jean-Marie Tarascon est un spécialiste de la chimie du solide et d’électrochimie. Membre de l’Académie des sciences depuis 2004, il intègre le Collège de France en 2014. Tout au long de sa carrière, il a su mener de front recherches fondamentales et applications de ses travaux, sans jamais faire de concession à l’excellence scientifique.  Directeur du laboratoire Chimie du solide et de l’énergie (CNRS/Collège de France/Sorbonne Université), à la tête du Réseau sur le stockage électrochimique de l’énergie (RS2E), il navigue depuis le début de sa carrière –passée aux États-Unis – de l’idée à l’objet, à l’interface du monde académique et du tissu industriel.