Humanisme et humanisme « juridique » : naissance et métamorphoses du mythe