La dimension temporelle : quantifier une évolution

Ce cours présente des modèles et des algorithmes permettant d’analyser des séquences temporelles d’images pour détecter et quantifier une évolution. La principale application clinique abordée est la mesure de l’atrophie cérébrale dans la maladie d’Alzheimer, mais d’autres maladies sont brièvement illustrées, notamment la sclérose en plaques. Les algorithmes sont guidés principalement par des modèles géométriques avancées (difféomorphismes paramétrés par des flots de vitesse) et des modèles statistiques adaptés. Un modèle biophysique d’atrophie est brièvement présenté ainsi que des perspectives futures.

Ce cours est complété par les deux séminaires suivants :

– « La neuro-imagerie à l’ère du patient numérique », Stéphane Lehéricy (IHU Pitié-Salpêtrière) ;

– « Biomarqueurs d’imagerie dans les pathologies cérébrales », Christian Barillot (CNRS, Inserm, Irisa).