« Yersinia pestis », histoire(s) naturelle(s)