Accompagner les bénéficiaires après la sélection

La candidature portée par votre établissement pour l’accueil d’un(e) scientifique ou artiste a été retenue ? Découvrez toutes les démarches à effectuer et les accompagnements dont vous pouvez bénéficier pour faciliter l’arrivée, l’intégration et l’insertion professionnelle du lauréat. 

Quelle est la procédure à suivre pour formaliser l'accueil ?

Procédure de conventionnement

Après notification des résultats, vous devrez :

  • signer une convention avec le Collège de France, qui abrite le programme PAUSE,
  • pour l’accueil de scientifiques, il vous faudra également signer une convention (CERFA) avec le bénéficiaire.

Versement du cofinancement

Le financement sera versé à l’établissement d’accueil à réception de l’attestation de prise de fonctions et d’une copie du contrat de travail du bénéficiaire.

Comment préparer l'arrivée du bénéficiaire ?

Les établissements d’accueil sont en charge d’accompagner les bénéficiaires - et leur famille le cas échéant - dans leur installation en France.

Dès l’annonce des résultats, nous vous invitons à vous adresser aux bureaux acc&ss (Île-de-France) et Euraxess (France entière), en charge de l’accompagnement des chercheurs en mobilité de toute nationalité. Ce réseau, présent sur l’ensemble du territoire national, pourra vous assister dans tous les démarches, du départ du chercheur de son pays d’origine jusqu’à son installation en France :

  • visas,
  • titres de séjour,
  • ouverture de comptes en banque,
  • sécurité sociale,
  • CAF,
  • accompagnement juridique,
  • accompagnement à la recherche d’emploi,
  • etc.

Le réseau Euraxess (France entière)

Le réseau acc&ss (Île-de-France)

En cas de besoin, l’équipe du programme PAUSE se tient également à votre disposition pour vous assister dans ces démarches.

Procédure simplifiée pour l’obtention d’un visa passeport talent-chercheur

Les lauréats du programme PAUSE bénéficient d’une procédure simplifiée pour l’octroi du visa "passeport talent-chercheur". Le dossier à transmettre comprend :

  • la convention d’accueil CERFA ou, dans un premier temps, une attestation de prise en charge délivrée par l’établissement d’accueil,
  • un diplôme d’enseignement supérieur en lien avec les travaux de recherche ou d’enseignement de niveau universitaire,
  • les papiers d’identité du chercheur.

En cas d’urgence, ces documents pourront être transmis directement par le programme PAUSE aux postes consulaires.

Démarches liées au titre de séjour, logement : consultez le livret d’accueil PAUSE à destination des établissements pour en savoir plus sur les démarches à effectuer.

Comment assurer le suivi de l'accueil du bénéficiaire ?

Entretien d’accueil et d’évaluation des besoins en formation

Le programme préconise la mise en place systématique d’un entretien d’accueil et d’évaluation des besoins en formation six semaines après l’arrivée du bénéficiaire.

L’objectif de l’entretien est de :

  • faire un point sur l’accueil, l’avancée des démarches administratives et de s’assurer de la bonne intégration du bénéficiaire au sein de son équipe,
  • faire remonter les besoins en formation en vue de la mise en place un dispositif d’accompagnement personnalisé et de solliciter un financement dédié (lire ci-dessous).

Bilan de l'accueil d'un(e) scientifique ou artiste en exil dans le cadre du programme PAUSE

Le programme PAUSE sollicite un bilan auprès de l’établissement et du lauréat au terme du projet d'accueil.

Ces formulaires de bilan sont à renseigner en ligne depuis vos comptes respectifs Etablissements et Lauréats.

Plateforme de dépôt des bilans dans le cadre de l’accueil de scientifiques

Plateforme de dépôt des bilans dans le cadre de l’accueil d’artistes

Bilan financier

À l’échéance du contrat du lauréat accueilli, l’établissement d’accueil doit impérativement transmettre au programme PAUSE un bilan financier, mentionnant le budget engagé et comprenant un état financier précis justifiant l'utilisation de la subvention.

Comment accompagner l'insertion professionnelle du lauréat ?

L’établissement d’accueil assure l’accompagnement à l’insertion professionnelle du lauréat. Celui-ci vise notamment à faciliter la sortie du programme PAUSE et à favoriser une stabilisation à plus long terme des scientifiques et artistes accueillis.

Le programme PAUSE met à la disposition des établissements d’accueil un financement complémentaire dédié à la formation professionnelle des lauréats. Cette enveloppe annuelle est plafonnée à 5 000 € par bénéficiaire. Ce budget est attribué en fonction des besoins identifiés au cours d’un entretien d’évaluation des besoins en formation du lauréat. Ceux-ci doivent être détaillés dans le formulaire d’évaluation des besoins en formation, à compléter en ligne. 

Plateforme de dépôt du formulaire dans le cadre de l’accueil de scientifiques :

Plateforme de dépôt du formulaire dans le cadre de l’accueil d’artistes :

Cette enveloppe permet le financement d’une ou plusieurs formations en faveur du lauréat, selon les besoins identifiés au cours de l’entretien réalisé avec son référent scientifique au sein de l’établissement.

Trois axes prioritaires ont été identifiés. Toute formation s’inscrivant dans l’un de ces domaines est éligible :

  • Renforcement des compétences pour les scientifiques :
    • Séminaires/présentation du monde de la recherche en France
    • Améliorer sa communication scientifique écrite/orale
    • Savoir répondre à un appel à projets
    • Savoir rechercher des financements
    • Se préparer aux concours (métiers de la recherche)
    • Intervenir à des séminaires / conférences internationales : soutien à la mobilité
    • Développer ses réseaux en France et en Europe
  • Renforcement des compétences pour les artistes :
    • Séminaires/présentation du monde de la culture et des arts en France
    • Améliorer sa communication écrite/orale
    • Savoir répondre à un appel à projets
    • Savoir rechercher des financements
    • Se préparer aux concours (métiers de la culture)
    • Intervenir à des séminaires / conférences internationales : soutien à la mobilité
    • Développer ses réseaux en France et en Europe
  • Renforcement des compétences linguistiques :
    • Cours de français langue étrangère (FLE)
    • Cours de français sur objectif spécifique (FOU)
    • Cours d’anglais scientifiques

  • Aide à la construction d’un projet professionnel et à la recherche d’emploi (hors milieu académique)
    • Connaître le monde du travail en France, les techniques et les outils de la recherche d’emploi
    • Définir son projet professionnel
    • Développer des compétences transversales
    • Identifier et traduire les compétences transférables
    • Réaliser un bilan / coaching professionnel
    • Identifier des employeurs potentiels : organismes de recherche, entreprises, institutions publiques, associations
    • Mise en relation avec des employeurs potentiels

Si votre établissement souhaite déposer une demande de financement complémentaire, le formulaire d’évaluation des besoins en formation devra être accompagné d’un plan de formation et des devis correspondants.

En parallèle de l’accompagnement individualisé fourni par les établissements d’accueil, nous avons développé l’accès à divers outils pour favoriser une intégration à plus long terme des lauréats :

  • Une à deux sessions collectives de formation dédiées à l’insertion professionnelle réservées aux lauréats et développées en partenariat avec l’Association Bernard Gregory et Action Emploi Réfugiés (sur inscription, places limitées),
  • Accompagnement à l’insertion et conseil en évolution professionnelle fournis par l’APEC,
  • Accompagnement à l’entreprenariat via l’association SINGA et le programme d’incubation The Human Safety Net.