Raphaël, Raimondi, Dürer et la circulation des images : le cas de Lucrèce