Le vivant et l'ordinateur : le défi d'une science de l'organisation