Couverture de l'édition imprimée de la leçon inaugurale de Christian Gollier

Christian Gollier

Entre fin du mois et fin du monde : économie de nos responsabilités envers l'humanité

Face à la l’imminence de la fin de notre monde, il est urgent d’interroger notre société, nos politiques, nos responsabilités communes et individuelles dans le changement climatique rapide que connaît notre planète. Quelles sont les clés pour un avenir commun durable ?

Les générations futures vont subir un changement climatique dont l’intensité dépendra des sacrifices auxquels nous consentirons pour affronter nos responsabilités. Il est encore temps d’agir. Néanmoins, devant la myriade d’actions possibles, quelles sont celles qu’il faudrait rationnellement mettre en œuvre, à quel coût, à quelle intensité, et quand ? S’il est manifeste que nous avons jusqu’à présent privilégié la « fin de mois », jusqu’où aller pour renforcer la prise en compte des impacts à très long terme de nos efforts, et de leur soutenabilité  ? Quelle confiance accorder à la croissance économique et à la recherche scientifique ? Dans sa leçon inaugurale, Christian Gollier présente deux outils opérationnels déterminants pour identifier les actions à mettre
en œuvre pour le climat : le taux d’actualisation et la valeur du carbone.

Gollier C., Entre fin du mois et fin du monde : économie de nos responsabilités envers l'humanité, Paris, Collège de France/Fayard, coll. « Leçons inaugurales du Collège de France », no 306, juin 2022, 88 p.

ISBN : 978-2-213-72196-5
Prix 12 
Parution : 15 juin 2022