Jean-Jacques Hublin, chaire Paléoanthropologie
Publié le 05 septembre 2022

Couverture de l'édition imprimée de la leçon inaugurale de Jean-Jacques Hublin

Jean-Jacques Hublin

Homo sapiens, une espèce invasive

« L’événement le plus important de l’évolution humaine au cours du dernier million d’années est bien ce ‟grand remplacement” qui, il y a environ 50 000 ans, a mis un terme à la diversification des Hominines et abouti à la prépondérance d’une espèce sur toutes les autres. »

Partie de sa niche éco-géographique africaine, l’espèce Homo sapiens a étendu son emprise sur l’ensemble de la planète au cours de son expansion, entraînant une perte de la biodiversité et la disparition d’autres espèces humaines, comme les Néandertaliens, avec lesquelles elle a parfois coexisté. Comment notre espèce s’est-elle ainsi imposée ? Était-elle réellement plus avancée que les autres formes d’humanité qui ont évolué parallèlement à elle ? Cette leçon inaugurale tente de définir Homo sapiens, de l’évolution de ses traits morphologiques et physiques à ses capacités cognitives, en passant par la maîtrise de certaines technologies.

Paris, Collège de France/Fayard, coll. « Leçons inaugurales », no 307, septembre 2022, 80 p.,
ISBN : 978-2-213-72197-2, 12 €.

Parution : 21 septembre 2022